Entreprise sur Internet - que dois-je faire avec mes impôts?

Propriétaire d’une entreprise sur Internet - si vous pensez que vous pouvez vous contenter de ne pas payer vos impôts juste parce que vous utilisez votre entreprise en ligne, vous devriez y penser à deux fois.

Vous voyez, lorsqu’il s’agît d’impôt, vous êtes traités (presque) à égalité; si les autres entreprises sont obligées de payer leurs impôts (que ce soit 0% ou 35%), alors vous aussi.

Advertisement

Bien sûr, il y a des juridictions qui sont plus souples que d’autres - voire ne s’en occupent pas du tout - quand il s’agît de la fiscalité des entreprises sur Internet. Mais de façon générale, les entreprises sur Internet sont à peu près comme tous les autres types d’entreprises.

Pour gérer une entreprise sur Internet sous toutes les formes - à savoir les sites de commerce électronique, les publications en ligne, des agences de marketing en ligne, etc. - vous avez besoin de faire attention à tout comme toutes les autres entreprises: Il y a des clients à servir, des produits/services à vendre, des lois et des réglementations auxquelles se conformer, des obligations financières à remplir, et ainsi de suite. La seule différence c’est le support: au lieu d’être dans des locaux professionnels en parpaings et ciment, votre entreprise siège sur Internet.

 “Mais mon entreprise est entièrement sur le net! De plus, je ne dépend d’aucune localisation. Je voyage beaucoup dans le monde entier. Pourquoi devrais-je payer des impôts?” vous plaignez-vous.

Malheureusement, ne pas dépendre d’une localisation particulière ne signifie pas que vous ne disposez pas d’un pays d’origine. Et avoir un pays de résidence signifie que vous avez une adresse, ce qui vous rend imposable dans votre pays, si applicable.

Advertisement

Vous devriez définitivement jouer le jeu - à savoir payer vos impôts comme la loi de votre juridiction vous y oblige. Cependant, il y a toujours des façons de réduire vos impôts sans enfreindre les lois. L’une d’elle est en déplaçant votre entreprise - ou vous-même - vers des juridictions qui peuvent accueillir votre projet de vie. Comment?

Adoptez la théorie des cinq drapeaux

Vous pouvez effectivement choisir où payer vos impôts, et combien, sans tenir compte du type de votre entreprise. Mais cela ne fonctionne à merveille que si votre entreprise est entièrement en ligne.

Advertisement

“Mais comment puis-je faire cela? “ vous demandez-vous. Vous pouvez renoncer à votre citoyenneté et déménager vers une juridiction qui correspond à vos projets personnels et professionnels, posséder un deuxième passeport, ou partir pour une juridiction qui a une certaine convention (fiscale) avec votre pays d’origine (par exemple, les États-Unis et Porto Rico,) avoir un compte bancaire offshore et/ou une entreprise offshore, et plus.

Ce qui est mentionné ci-dessus explique la théorie du drapeau. Essentiellement, tout est une question de diversification de vos affaires personnelles et financières afin que le gouvernement de votre pays d’origine - ou tout gouvernement, pour être exact - ne puisse pas avoir quelconque sorte de contrôle sur votre richesse et votre bien-être. Pour en savoir plus à ce sujet, c’est ici.
Comme vous l’aurez deviné, c’est étroitement lié au concept d’internationalisation, dont nous parlons souvent - par exemple, Ici et ici.

Advertisement

 Côté business, comment puis-je y arriver?

 C’est assez simple, vraiment:

 1. Installez votre entreprise sur Internet dans une juridiction offshore

 Pas n’importe quelle juridiction, bien sûr. Vous devriez choisir celle qui n’impose pas les revenus générés en dehors de la juridiction.

Advertisement

Autrement, si vous avez certaines exigences, vous devriez choisir la juridiction qui convient le mieux à votre cas. Par exemple, si votre entreprise sur Internet traite avec les pays de l’UE, vous avez besoin d’un numéro de TVA intracommunautaire. Vous pouvez en obtenir un en installant votre siège dans une juridiction offshore qui est également pays de l’UE, comme Chypre.

2. Prenez la citoyenneté du pays qui n’impose pas les revenus des non-résidents.

 Vous pourriez payer un minimum - voire zéro - impôt sur les sociétés, mais n’oubliez pas que parce que votre entreprise sur Internet génère des revenus, vous êtes susceptible de payer l’impôt sur le revenu - sauf si vous êtes citoyen d’un État qui ne vous demande pas de payer d’impôt sur les revenus si vous n’y êtes pas résident. L’idée est d’avoir une citoyenneté différente de celle de votre pays de résidence.

Advertisement

C’est un peu confus? Ca peut l’être, mais adopter les deux solutions est la meilleure façon de réduire votre paiement de l’impôt en toute légalité. Il y a d’autres moyens applicables, mais vous devriez consulter pour trouver les meilleures options, car le faire soi-même n’est pas la démarche à suivre.

Conclusion

Si une conclusion peut être retirée de cet article, c’est celle-ci: peu importe comment vous voulez monter votre entreprise en ligne, il y a des obligations fiscales auxquelles vous devez vous soumettre. Comme nous le disons toujours, l’évitement fiscal peut être suivi, mais l’évasion fiscale c’est ce que vous ne devez pas faire; il est important de bien faire la différence .

Advertisement

C’est lié, pour répondre à la question posée par le titre de cet article, vous devriez faire votre fiscalité comme n’importe quel autre propriétaire d’entreprise. Sans aucun doute. Cependant, gérer une entreprise en ligne signifie que vous avez plus de liberté pour déterminer les lois auxquelles vous souhaitez vous conformer, tout comme le montant d’impôt que vous allez devoir payer.

Votre prochaine étape: déterminer si les solutions mentionnées ci-dessus sont applicables pour votre entreprise, et aller chercher les conseils juridiques auprès de sources fiables pour votre projet.

Advertisement

Pour toute question concernant la création de société offshore et de compte bancaire offshore, vous pouvez toujours nous consulter – c’est gratuit!

Share This Story