L’ère de la protection de vos actifs cachés a pris fin. Eh bien, en vérité, vous pouvez toujours le faire, mais vos options deviennent si limitées qu’il vaut mieux tenir compte des risques (être pénalisé pour évasion fiscale et la non-déclaration des actifs imposables coûte très, très cher!)

“Grâce”à l’AEOI, vous ne pouvez plus cacher vos actifs aux yeux des services fiscaux.

Advertisement

Les démarches mondiales pour la transparence financière a conduit à une décision en noir ou blanc pour les propriétaires d’actifs: s’y conformer ou ne pas s’y conformer.

Nous recommandons évidemment le premier choix. Malheureusement, s’y conformer signifie que vous devez renoncer à un certain niveau de confidentialité de vos actifs.

Pour sûr, il y a encore des moyens de préserver votre vie privée légalement - par exemple:

- Protéger vos actifs à l’étranger dans les juridictions hors AEoI;

- Confier la propriété de vos biens à une fiducie ou à une organisation offshore;

- Renoncer à votre citoyenneté et devenir un citoyen d’une juridiction hors AEoI;

Advertisement

...etc. Toutefois, compte tenu du fait que vous avez besoin de franchir différentes barrières juridiques pour protéger vos actifs, les choses peuvent être gourmandes en ressources (lire: cher) pour beaucoup.

Y a-t-il d’autres moyens (plus facile)?

Heureusement, cela existe. L’un d’eux est d’acheter des métaux précieux physiques et de les stocker offshore. Nous allons aborder les deux parties de cette stratégie de protection d’actifs.

Advertisement

Achats de métaux précieux physiques

Selon les lois et règlements de votre pays d’origine, la propriété de métaux précieux peut être non déclarable. Bien sûr, vous devez discuter avec votre conseiller juridique pour plus de détails à ce sujet, mais vous saisissez l’idée: Acheter des métaux précieux peut être une bonne tactique pour la protection de vos actifs.

Advertisement

Vous pouvez généralement acheter des métaux précieux, et les ramener chez vous ou les conserver dans un centre de stockage. Le premier cas est gênant et peut vous présenter un problème de sécurité. Le second cas, toutefois, est une meilleure solution.

Vous pouvez stocker vos métaux précieux dans un coffre-fort ou chambre forte sécurisée. Votre décision déterminera votre responsabilité fiscale - ce qui nous amène à la deuxième partie de la tactique de protection des actifs.

Advertisement

Où stocker vos métaux précieux achetés

Il est essentiel de stocker vos métaux précieux offshore, autant hors de portée que possible de votre pays d’origine pour une bonne raison: Quand les choses vont mal avec votre pays, votre gouvernement ne peut pas mettre la main sur vos métaux précieux (cad: Confiscation ou imposition sur la propriété de métaux précieux.)

Advertisement

Cependant, aller offshore ne protège pas automatiquement entièrement vos actifs. Comme mentionné ci-dessus, là où vous stockez vos métaux précieux est une décision importante. Non seulement la juridiction, mais le type de stockage est également important.

Je vais vous expliquer cela, en utilisant les lois fiscales des États-Unis à titre d’exemple.

Advertisement

Les lois fiscales aux États-Unis sont connues pour leur complexité. Mais là encore, quelles lois fiscales de pays ne sont pas complexes? Néanmoins, les règlements sont là pour nous guider - pour le meilleur ou pour le pire - et voici un: Où vous stockez votre or physique déterminera s’il est à déclarer ou non.

Si vous décidez d’utiliser un coffre-fort dans une banque offshore, vous aurez certainement besoin de déclarer vos avoirs. Fin de l’affaire. Toutefois, si vous stockez vos métaux précieux, par exemple, une installation de stockage indépendante, non bancaire, comme un coffre-fort sécurisé?

Advertisement

En général, vos métaux précieux ne doivent pas être déclarés, mais selon le type de votre propriété vous pouvez être obliger de déclarer vos métaux précieux.

Ce qui nous amène à la question des stockages de métaux précieux mutualisés contre les non-mutualisés.

Advertisement

Le stockage mutualisé signifie un stockage du métal précieux physique dont la propriété est partagée. Bien que vous possédiez techniquement les métaux précieux, votre propriété est partagée avec d’autres. Ceci est habituellement offert par les concessionnaires de métaux précieux qui veulent offrir la propriété de métaux précieux physiques à moindre coût, en «partageant» l’achat avec d’autres acheteurs dans un «pot commun».

Un stockage individuel, d’autre part, signifie un stockage des métaux précieux physiques dont la propriété est entièrement vôtre - chaque lingot a un numéro de série, enregistré comme le vôtre, et vérifié régulièrement en votre nom.

Advertisement

La façon la plus simple de faire la différence entre mutualisé et individuel est la disponibilité des lingots lorsque vous vous rendez au coffre-fort et décidez de prendre les métaux précieux sous votre nom. D’un stockage individuel, vous pouvez simplement tout prendre; dans un stockage mutualisé, vous ne pouvez pas le faire. Non seulement cela, mais vous avez aussi besoin de payer ce qu’on appelle des frais de fabrication pour la vente de votre part du pot commun.

Vos démarches

Il n’y a pas de bon ou mauvais choix au moment de décider de l’endroit où sécuriser vos actifs, et comment. Une chose à garder à l’esprit, cependant, est de stocker le vôtre offshore, quoi qu’il en soit. L’idée est de conserver à distance votre souveraineté financière.

Advertisement

Avec l’AEoI qui arrive cette année, vous devez réfléchir sérieusement aux moyens de sécuriser vos actifs et de protéger votre vie privée. Il y a encore des options légitimes disponibles, mais compte tenu des coûts, le stockage d’or offshore est l’une des tactiques les plus rentables.

Encore une fois, consulter vos avocats de confiance, ainsi que vos conseillers fiscaux, avant de décider quoi que ce soit.